Vitinha : enfin une rumeur qui va se transformer en transfert.

Le mercato du Paris-SG est lancé. Un accord a été trouvé entre les différentes parties pour que Vitinha rejoigne le PSG. Il ne manque plus que la visite médicale pour boucler l’affaire.

Le milieu de 22 ans du FC Porto va s’engager avec le club de la capitale pour un contrat de 5 ans et 40 M€ d’indemnité (le montant de sa clause libératoire). Il a choisi de rejoindre le PSG malgré l’intérêt de Manchester United et du Bayern – plutôt bon signe sur le niveau du joueur. Fort potentiel, doté d’un gros volume et capable de maintenir une intensité élevée sur la durée, le joueur a déjà été adoubé par Déco : «Concernant Vitinha, je vois un vrai phénomène, un joueur au potentiel énorme qui fait déjà partie des références de l’équipe ». Une déclaration qui prouve encore la qualité du joueur.  Il viendra renforcer le milieu de terrain parisien qui en avait drôlement besoin avec notre « Verratti dépendance ».

Une à deux recrues sont encore à prévoir pour combler nos carences techniques et physiques au milieu quand arrive le printemps et que le pressing se fait plus « pressant ». 

Désormais la priorité va être de finaliser le dossier de l’entraineur et de dégraisser l’effectif. Bonne chance Henrique. L’arrivée de Vitinha ne doit pas rassurer les autres milieux du PSG, mis à part l’indéboulonnable petit hibou. 

Le mercato n’a pas encore réellement commencé mais le sujet inquiète déjà le club. Heureusement, la Coupe du Monde qui aura lieu dans moins de 6 mois lui offre un argument de poids puisque la plupart des joueurs indésirables sont des internationaux et auraient beaucoup à perdre en cirant le banc. 

Quitte à me répéter : je souhaite bonne chance à Hantero Henrique et Luis Campos pour réussir cette mission « dégraissage » qui paraît toujours aussi impossible années après années.

 

 

 

Un commentaire sur “Vitinha : enfin une rumeur qui va se transformer en transfert.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑