Site icon Le PSG d'Antoine

Arme de destruction massive sur le terrain, Mbappe est aussi devenu une arme politique.

Arme de destruction massive sur le terrain, Mbappe est aussi devenu une arme politique.

Je ne sais pas si vous vous souvenez quand 2 jours après la prolongation de Mbappe au PSG, j’avais émis l’hypothèse d’une influence macroniste dans le choix du joueur (voir l’article https://lepsgdantoine.com/2022/05/25/mbappe-ou-le-meilleur-citoyen-francais/#more-41). Perdre Mbappe, ça aurait été comme se faire voler la Tour Eiffel.

Sur le terrain, Mbappe est une arme de destruction massive mais il est aussi devenu une arme politique. La France, c’est le luxe parisien, la gastronomie des terroirs, le fromage qui pue et désormais la France c’est aussi #Mbappe.

Aujourd’hui les choses se confirment et nous en savons un peu plus.

Les dessous géopolitiques du feuilleton Mbappe ont influencé le choix du principal intéressé. En plus du Qatar, déterminé à conserver sa tête de gondole à quelques mois du Mondial dans son pays, la France avait également tout intérêt à ne pas voir partir le bondynois avec en ligne de mire les JO 2024 à Paris. Kylian Mbappé est devenu plus qu’un joueur de foot.

Il n’est pas anodin que #Macron s’en préoccupe – même si ce n’est pas la seule raison. Les liens économiques et commerciaux existent depuis 2008 entre le Qatar et la France. Le jour où quand Nicolas Sarkozy a permis au Qatar de ne plus payer d’impôts en France sur les dividendes, les plus-values immobilières et les gains sur capitaux.

Depuis cette date, le Qatar a investi massivement en France : dans des palaces et des grandes entreprises françaises notamment. Le contexte actuel a aussi son importance. Il s’avère que le Qatar est le 5ème pays producteur de gaz naturel alors que les pays européens tentent par tous les moyens de diversifier leurs fournisseurs.

L’émir du Qatar a fait un tour d’Europe récemment. Pourquoi ? Pas pour parler de foot. C’est triste pour le sport mais #Mbappe est bien devenu une arme politique et économique. Nicolas Sarkozy, très proche du PSG et du Qatar ainsi que Emmanuel Macron, ont donc actionné leurs influences pour retourner la décision de Mbappe.

11 ans après son rachat par le Qatar, le #PSG est devenu une franchise suivie par plus de 100 millions de followers sur les réseaux sociaux et fait partie de l’un des 10 clubs les plus riches du monde. Mais le PSG n’a encore jamais décroché la Ligue des Champions, la plus prestigieuse des compétitions et l’objectif premier de Nasser al-Khelaïfi.

Dans cette histoire qui dure depuis 11 ans, j’espère que Messi aura été la dernière opération commerciale du PSG et que les Qataris vont enfin penser au terrain.

Au final, le bilan est excellent en termes de retour sur investissement et d’image mais beaucoup moins au niveau sportif. Le PSG est un club qui sert de modèle au niveau économique… Mais seulement à ce niveau là.

En refusant de ne pas faire partie des 12 dissidents qui voulait créer leur propre League, le PSG s’est ainsi rapproché des instances françaises et européennes.

Aujourd’hui le PSG et le Qatar apparaissent comme des partenaires fidèles aux institutions. Ce qui est plutôt ironique quand on pense à l’accueil qui leur a été réservé.

Désolé si je n’ai pas beaucoup parlé de foot aujourd’hui – ce dont je ne suis pas fier mais il fallait que tout cela soit dit.

Et bien le bonjour Monsieur Tebas.

 

 

 

Quitter la version mobile